Aller au contenu

Trois choses à garder en tête pour fidéliser vos intérimaires

Michael Benninga, Chief Business Officer, Coffreo - 02/03/22

(Mis à jour le 20/07/22)

Pour comprendre précisément les motivations, attentes et besoins des intérimaires, nous avons réalisé une enquête auprès de plus de 2000 d’entre eux. Analyse.

Depuis sa création, la mission que se donne Coffreo est non seulement d’aider les employeurs dans la gestion de leur personnel temporaire mais également d’être aux côtés des salariés pour les accompagner dans leur carrière professionnelle et leur permettre de profiter pleinement de ce que le travail flexible peut leur apporter. Un élément fondamental pour y parvenir est de comprendre précisément leurs motivations, leurs attentes et leurs besoins. Nous avons pour cela, il y a quelques mois, réalisé une enquête auprès de 2 165 travailleurs temporaires issus de cinq pays différents (France, Allemagne, Espagne, Italie et Belgique).

Je voulais néanmoins partager avec vous trois enseignements clés de cette étude pour améliorer l’expérience de vos intérimaires et ainsi mieux les fidéliser. Dans un contexte où la pénurie de main d’œuvre se fait durement sentir, la fidélisation est plus que jamais un enjeu clé. La capacité pour une agence d’emploi à comprendre et prendre en compte ces enseignements deviendra un véritable avantage concurrentiel.

1er enseignement : les travailleurs temporaires veulent être respectés

On pouvait s’y attendre, “augmenter ma rémunération” arrive en tête de ce que les répondants estiment important pour eux (74,7% jugent cela “très important” et 21,3% “important”). Mais, ce qui est plus étonnant, c’est que “Gérer mes relations avec les entreprises où j’ai des missions” (72,5% et 21,4%) ou “Recevoir des missions qui correspondent à mes préférences” (71,6% et 21,1%) sont finalement tout aussi essentiels. Quand on se concentre uniquement sur les réponses des travailleurs français, c’est même le fait de recevoir des missions en adéquation avec leurs préférences qui occupe la tête de ce podium.

Cela montre que les travailleurs n’envisagent pas leurs missions comme de simples prestations de service donnant lieu à une rémunération, ils en attendent beaucoup plus.   Les agences d’emploi capables d’une réelle empathie et qui utilisent des systèmes prenant en compte les préférences des intérimaires et réalisant un“matching” plus fiable entre les profils et les missions prendront un avantage sur leurs concurrents.

2e enseignement : les travailleurs temporaires veulent un plan de carrière

Un autre aspect fondamental qui ressort de l’étude est que les intérimaires se soucient fortement de leur avenir : l’incertitude et l’instabilité sont les aspects qu’ils apprécient le moins dans le fait d’être un travailleur temporaire et 59% citent les possibilités de formation comme la première chose que les agences d’emploi devraient offrir pour améliorer leur expérience.

Les agences d’emploi doivent donc adopter une approche similaire à celle des employeurs de salariés permanents car les intérimaires ont des attentes finalement très proches. Elles doivent accompagner les intérimaires dans la durée et faire évoluer les missions qu’elles leur proposent au fil du temps en valorisant les expériences passées afin que leur parcours constitue une progression. Elles doivent également chercher à constamment offrir des opportunités d’améliorer leurs compétences, par la réalisation de nouvelles missions comme par la formation, pour les aider à améliorer leur employabilité.

3e enseignement : les travailleurs temporaires accordent une grande importance à la relation avec leurs interlocuteurs dans les agences

Même s’ils voient tout de même une marge d’amélioration importante pour les agences dans leurs modes de fonctionnement, les travailleurs temporaires interrogés se montrent globalement positifs quant au rôle qu’elles jouent pour eux. Ils sont ainsi 65% à ressentir un sentiment de loyauté et d’engagement envers leur agence d’emploi principale et 61% à ressentir la même chose en retour de la part de leur agence. Ils sont également 58,5% à déclarer préférer travailler avec une seule agence (19% avec de multiples agences, 23% n’ont pas de préférence).

Cela représente une formidable opportunité pour les agences de bâtir une relation solide et pérenne, mais cela s’accompagne également d’attentes qu’il ne faut surtout pas décevoir. La loyauté, l’empathie, l’écoute des préférences des travailleurs, sont autant de qualités dont il faut savoir faire preuve au quotidien pour nourrir et développer cette relation. Notre étude montre également que se doter des bonnes technologies, et notamment des solutions de dématérialisation telles que celles qu’offre Coffreo, est fondamental pour pouvoir gérer efficacement cette relation et communiquer de manière adaptée avec les intérimaires.